Le Salut

Sans Sauveur, nous devons compter sur nos propres bonnes actions, qui peuvent être récompensées par une dispense de la miséricorde d'Allah. Les chrétiens croient qu’Isa Al-Masih (que sa paix soit sur nous) a souffert la croix à leur place afin qu'ils puissent avoir le "don gratuit" de la vie éternelle (Injil Ephesiens 2:8-10). Nous avons reçu ce don par la foi. La plupart des musulmans n'acceptent pas cette croyance et la considèrent comme fausse. Ils croient que la menace de l'enfer est nécessaire pour inciter à une vie juste et à de bonnes actions. Si le salut est un don, alors ils se demandent ce qui pourrait bien motiver une personne à vivre une bonne vie.

Pourtant, les chrétiens sont célèbres pour leurs bonnes actions : ils créent des hôpitaux, des écoles, des orphelinats et d'autres programmes dans le monde entier. Ces bonnes actions ne sont pas faites pour gagner l'entrée dans le Royaume de Dieu, mais plutôt en réponse à la grâce salvatrice de Dieu. Nous croyons que le Saint-Esprit de Dieu vit en nous et nous motive pour ces bonnes actions.

Le Coran n'offre qu'un seul moyen qui peut aider à assurer une place dans les Jardins éternels. Cette "voie" dépend toujours de ses propres travaux.

Les musulmans croient ...

  • Pas de sauveur. Le jour du Jugement dernier, personne ne pourra aider personne d'autre (Al Infitar 82:19, Fater 35:18, Az-Zoumar 39:7).
  • Œuvres enregistrées. Chaque personne a des gardiens qui enregistrent les bonnes et les mauvaises actions de chacun afin que le jour du jugement, la plus petite bonne ou mauvaise action soit exposée (Al Zalzala 99:7-8), que les justes soient dans le bonheur et que les méchants soient dans le feu où il n'y aura pas d'échappatoire (Al Infitar 82:10-15). En lisant le Coran, on peut trouver une liste complète et détaillée des choses à faire et à ne pas faire pour un musulman afin de gagner la faveur d'Allah au Jour du Jugement.
  • Les échelles. Les œuvres de chaque personne sont pesées sur une balance et examinées le jour du Jugement dernier. Si leurs bonnes œuvres sont lourdes, ils auront le bonheur éternel, chaque bonne action sera remboursée au double (An-Nisa 4 : 40). Si elles sont légères, elles seront le puits de feu sans fond (A Qari'a 101 : 4-11).
  • Démons. Allah envoie des démons sur les infidèles pour les pousser à la rébellion (Maryam 19:83).
  • Miséricorde pour les Musulmans. Allah aura pitié des justes, de ceux qui sont charitables, qui croient en ses révélations et de ceux qui suivent le prophète ( Al A'raf 7 : 156-157, Az-Zoumar 39 : 9). Les justes (mutaqeen) préférés au Jour du Jugement - ceux qui craignent Allah et qui ont une justice intérieure - sont ceux qui (1) croient en Allah (l'invisible), (2) sont inébranlables dans la prière (fidèles, sincères), (3) sont de généreux intendants de ce que nous leur avons fourni, (4) croient en la révélation qui leur est envoyée maintenant par le prophète Muhammad, (5) croient en la révélation envoyée avant leur temps.
  • Contributions Secrètes. Publier vos aumônes est bien, mais l'expiation de certains de vos péchés sera obtenue si vous donnez de l'argent aux pauvres en secret (Al Baqara 2 : 271).

 
Le Coran reconnaît les révélations précédentes (Tawrāt, Zabūr et Injīl) et déclare que les gens du Livre seront jugés selon la révélation qui leur a été donnée auparavant (Al-Maida 5 : 43-44). Le fondement du jugement dans la Sainte Bible est la loi de Dieu et la fidélité à celle-ci. Le jugement est décrit par étapes, la brève description des étapes peut être formulée ainsi :

  1. Le tribunal en session: "Un torrent de feu sortit et s'éleva devant lui [Dieu, l'Ancien des jours] : mille mille mille le servaient, et dix mille fois dix mille [ce sont des croyants en examen] se tenaient devant lui : le jugement était prononcé, et les livres étaient ouverts." (Dan 7:10)
  2. La décision de justice. Dans Dan 7:22, il est dit : "Le jugement est rendu pour les saints du Très- Haut... et le temps est venu où les saints possédaient le royaume".
  3. L'exécution de la peine. Le jugement est prononcé non seulement sur les saints, mais aussi sur leur accusateur satan. C'est pourquoi il est écrit dans Dn 7, 26-27 : "Mais le tribunal siégera en jugement, et sa [puissance de la petite corne reçue de satan] sera enlevée, pour être consommée et détruite jusqu'à la fin. Et le royaume, la domination et la grandeur des royaumes sous le ciel tout entier seront donnés au peuple des saints du Très-Haut ; leur royaume sera un royaume éternel, et toutes les dominations les serviront et leur obéiront".
Plus d'articles
La Parole de Dieu est-elle créée ?
Français