Il est la miséricorde d'Allah
"Il dit : " Il en sera ainsi! Cela M’est facile, a dit ton Seigneur! Et Nous ferons de lui un signe pour l'humanité, et une miséricorde de Notre part. C'est une affaire déjà décidée'." (Maryam 19 : 21)
Il est le Bienheureux
"Où que je sois, Il m’a rendu béni; et Il m’a recommandé, tant que je vivrai, la Calât et la Zakât." (Maryam 19 : 31)

Isa Al-Masih est "béni" où qu'Il soit : Il a porté la bonne nouvelle avec Lui depuis sa naissance et "m'a rendu béni où que je sois" (Maryam 31). Il est resté à chaque instant et dans chaque position de sa vie, là où il était une bénédiction. Aucun prophète ne lui a accordé une telle bénédiction à tous les moments de sa vie.

C'est pourquoi vous devez suivre Isa Al-Masih, car Il vous bénira abondamment, car Il est béni où qu'Il soit.

Il est parmi les plus proches d'Allah
Il est parmi les plus proches d'Allah" Les Anges ont dit : "Ô Maryam, voilà qu’Allah t’annonce une parole de Sa part: son nom sera le Massîh (le Messie) ‘ Îsa, fils de Maryam, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah." (Al-Imran 3 : 45) Word from Him. His name is the Messiah, Jesus, son of Mary, well-esteemed in this world and the next, and one of the nearest.” (Al-Imran 3: 45)
Le plus grand guérisseur, le révélateur de secrets
"Un messager pour les enfants d'Israël : Je suis venu à vous avec un signe de votre Seigneur. Je fais pour vous de l'argile la figure d'un oiseau ; puis je souffle dedans, et il devient un oiseau par la permission de Dieu. Et je guéris les aveugles et les lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission de Dieu. Et je vous informe de ce que vous mangez et de ce que vous conservez dans vos maisons. C'est un signe pour vous, si vous êtes croyants." (Al-Imran 3 : 49)
Soutenu par le Saint-Esprit
“…And We gave Jesus son of Mary the clear proofs, and We supported him with the Holy Spirit…” (Al-Baqara 2: 87)
“These messengers: We gave some advantage over others. To some of them God spoke directly, and some He raised in rank. We gave Jesus son of Mary the clear miracles, and We strengthened him with the Holy Spirit…” (Al-Baqara 2: 253)

Victoire sur le Diable

L'héritage du caractère d'Isa
Quel était le caractère d'Isa Al Masih, et que nous dit Son caractère sur Allah si Isa Al Masih est une représentation parfaite d'Allah ?

Isa Al Masih était gentil, il était humble et indulgent. Il n'avait pas honte ni honte de s'entourer de gens humbles, de pécheurs et même de ceux qui le persécutaient. Il priait pour ceux qui accomplissaient sa mort. En bref, rien ne pouvait séparer son amour pour nous de son amour pour lui. Il se liait d'amitié avec les exclus, ceux qui étaient considérés comme "impurs".

Quelle est la raison pour laquelle Isa est venu au monde ?
L'une des raisons pour lesquelles il est venu au monde est de révéler le caractère réel et véritable d'Allah. D'une certaine manière, Il est venu pour nous réintroduire dans l'amour et la puissance de Dieu, car des années de péché ont brouillé le lien entre Dieu et nous. L'Injil déclare que dans la vie d'Isa Al Masih sur terre est vue comme une représentation parfaite de ce à quoi ressemble Allah. (2 Cor. 4:6).

De plus, il est également dit que si vous voulez savoir qui est Allah, étudiez la vie d'Isa Al Masih.

Comment Isa a-t-il vaincu le Diable ?
Jésus n'a pas donné sa vie avant d'avoir accompli l'œuvre qu'il est venu terminer ici, et avec son dernier souffle, il a dit "C'est fini". Jean 19:30. DoA Chap 79.

À ce moment-là, Satan a été vaincu et il savait qu'il avait perdu la royauté qu'il essayait de prendre à Allah. Il n'a pas vaincu Jésus, peu importe ce qu'il lui a jeté à la figure.

Devons-nous encore offrir un sacrifice après la mort d'Isa Al Masih ?
Lorsque Isa Al Masih est mort sur la croix, il n'était plus nécessaire d'observer les lois traditionnelles juives en matière de sacrifice. La mort d'Isa Al Masih a signifié que les sacrifices d'animaux supplémentaires n'avaient plus de sens. Le but des sacrifices était d'indiquer le pécheur à Allah. Une fois que le Messie était mort pour le monde, il n'était plus nécessaire de pointer vers Sa venue.

Dans la Torah, plus précisément dans les livres de l'Exode, du Lévitique, des Nombres et du Deutéronome, vous trouverez l'exigence d'Allah en matière de sacrifices. Avant Christ, Dieu a ordonné à Israël, le peuple, de faire des sacrifices d'animaux pour une substitution, ou une expiation. Cela signifie que la mort de l'animal remplacera notre mort en conséquence du péché. Romains 6:23.

Allah exige de nous la sainteté et ses commandements exigent également la sainteté. Non pas parce qu'Il nous force, mais parce qu'Il est à ce point supérieur. Il est notre créateur, après tout. Voir 1 Pierre 1:15-16.

C'est là que Jésus entre en jeu. Hébreux 9:12-15 nous dit : "Une fois pour toutes, il a fait couler du sang dans ce lieu très saint, mais non du sang de boucs et de veaux. Il a pris son propre sang, et avec lui il a assuré notre salut pour toujours. Selon l'ancien système, le sang des chèvres et des taureaux et les cendres d'une jeune vache pouvaient purifier le corps des gens de la souillure rituelle. Pensez seulement à quel point le sang du Christ purifiera nos cœurs des actes qui mènent à la mort, afin que nous puissions adorer le Dieu vivant. Car par la puissance de l'Esprit éternel, le Christ s'est offert lui-même à Dieu comme un sacrifice parfait pour nos péchés. C'est pourquoi il est le médiateur de la nouvelle alliance entre Dieu et les peuples, afin que tous ceux qui sont invités puissent recevoir l'héritage éternel que Dieu leur a promis. Car le Christ est mort pour les libérer de la peine des péchés qu'ils avaient commis dans le cadre de cette première alliance".

Aussi, en Romains 8:3-4, "La loi de Moïse ne pouvait pas nous sauver, à cause de notre nature pécheresse. Mais Dieu a mis en œuvre un plan différent pour nous sauver. Il a envoyé son propre Fils dans un corps humain comme le nôtre, sauf que les nôtres sont pécheurs. Dieu a détruit le contrôle du péché sur nous en donnant son Fils en sacrifice pour nos péchés. Il a fait cela pour que l'exigence de la loi soit pleinement accomplie pour nous qui ne suivons plus notre nature pécheresse mais suivons plutôt l'Esprit".

Sans la mort d'Isa Al Masih, la Loi d'Allah devrait encore être satisfaite... par nous !

Quel disciple a tourné le dos à Isa?
Judas est le disciple qui a tourné le dos à Jésus. Judas a marché avec Jésus, il a été témoin de ses miracles et de ses merveilles. Malheureusement, la tentation de l'argent était plus grande que sa foi. Matthieu 26:14-15 : "Alors l'un des douze, nommé Judas Iscariote, alla vers les principaux sacrificateurs, 15 et leur dit : Que voulez-vous me donner pour vous le livrer ? Et ils lui pesèrent trente pièces d'argent."

C'était aussi une prophétie dans la Torah :

Psaume 55:12-14 En effet, ce n'est pas un ennemi qui m'insulte, sinon je pourrais le supporter ; ce n'est pas un ennemi qui me hait qui me raille avec arrogance, sinon je pourrais me cacher de lui. Mais c'est toi, un homme comme moi, mon ami intime à qui je me suis confié. Nous partagions nos pensées personnelles ; dans le temple de Dieu, nous marchions ensemble au milieu de la foule.

Présage de la croix
L'œuvre que Jésus est venu sur terre pour accomplir son travail touchait à sa fin. Avant même qu'Il ne vienne sur cette terre, Il connaissait déjà son début et sa fin sur terre. Lorsque Jésus s'est assis avec ses disciples lors de la dernière Cène, il leur a raconté son voyage à Jérusalem, et comment il devra endurer de nombreuses souffrances aux mains des anciens et des grands prêtres, et qu'il sera mis à mort. Il savait qu'Il devait accomplir ce qui était écrit.

Selon la Torah, dans le livre d'Esaïe 53:7 "Il a été opprimé et il a été humilié, mais il n'a pas ouvert la bouche, comme un agneau qu'on mène à la boucherie, comme une brebis qui se tait devant ses tondeurs, et il n'a pas ouvert la bouche".

C'est une prophétie sur Isa Al Masih. Le "Il" fait référence à Lui. Et comme le dit la prophétie, c'est exactement ce qui est arrivé à Isa Al Masih.

Grande Tragédie et Salut
L'humanité entière est maintenant impliquée dans une grande tragédie entre Jésus et le Diable concernant le caractère d'Allah, sa loi et sa souveraineté sur l'univers. Ce conflit a pris naissance au ciel lorsqu'un être créé, doté de la liberté de choix, dans l'exaltation de soi est devenu Satan, également connu sous le nom de diable, l'adversaire de Dieu, et a entraîné dans la rébellion une partie des anges. Il a introduit l'esprit de rébellion dans ce monde lorsqu'il a conduit Adam et Eve au péché. Ce péché humain a entraîné la déformation de l'image d'Allah dans l'humanité, le désordre du monde créé et sa dévastation éventuelle au moment du déluge mondial, comme le présente le récit historique des Genèses 1-11. Observé par toute la création, ce monde est devenu l'arène du conflit universel, dont le Dieu d'amour sera finalement justifié. Pour aider son peuple dans cette tragédie, Jésus envoie le Saint-Esprit et les anges loyaux pour le guider, le protéger et le soutenir sur le chemin du salut. (Gen. 3 ; 6-8 ; Job 1:6-12 ; Ésa. 14:12-14 ; Éz. 28:12-18 ; Rom. 1:19-32 ; 3:4 ; 5:12-21 ; 8:19-22 ; 1 Cor. 4:9 ; Héb. 1:14 ; 1 Pierre 5:8 ; 2 Pierre 3:6 ; Apoc. 12:4-9).

Quelle est la conséquence du péché ? Comment le péché est-il synonyme de mort ?
Il est écrit que "le salaire du péché est la mort". Romains 6:23. . Pour certains d'entre nous qui n'ont pas grandi avec la Bible, ce verset semble confus et un peu dur. Et si nous faisons de bonnes actions, mais que nous péchons quand même, allons-nous quand même mourir ? Est-ce qu'Allah s'attend vraiment à ce que nous ne péchions jamais, et que la seule façon de vivre est de ne jamais pécher ? Comment est-ce possible, nous sommes tous nés avec le péché !

Mais Isa Al Masih a subi la mort que nous sommes tous censés affronter lorsqu'il est venu au monde et qu'il est mort. Avec sa mort est venu notre salut et la vie éternelle. En vertu d'Isa Al Masih, qui est innément divin et ne fait qu'un avec Allah, vivant une vie sans péché et mourant et portant nos péchés, Isa Al Masih a payé notre rançon pour nous libérer du péché, de la mort et de l'enfer. Selon la définition du dictionnaire Merriam Webster, une rançon est "une contrepartie payée ou demandée pour la libération de quelqu'un ou de quelque chose de la captivité".

Au fond, le péché est une rébellion contre Allah. Nos péchés nous séparent d'Allah, le créateur et le soutien de la vie. La vie est en Allah, donc, lorsque nous péchons et que nous nous séparons de Lui, nous nous séparons de la vraie vie. Par conséquent, nous faisons l'expérience de la mort. Par exemple, lorsqu'Adam et Eve ont péché au jardin d'Éden, ils ont été séparés d'Allah d'une manière physique et spirituelle. Ellen G. White décrit la chute ici : "Adam et Ève ont été chassés de l'Éden, et un ange à l'épée flamboyante a gardé le chemin de l'arbre de vie, afin que le couple déloyal et désobéissant ne puisse y accéder et ainsi immortaliser la transgression. Marquez ce point. Le Seigneur n'a pas placé en Adam déchu et désobéissant la confiance qu'il avait placée en Adam loyal et vrai, vivant selon toute parole qui sort de la bouche de Dieu... Les yeux d'Adam et Eve étaient en effet ouverts, mais à quoi ? Pour voir leur propre honte et leur propre ruine, pour réaliser que les vêtements de lumière céleste qui avaient été leur protection n'étaient plus autour d'eux comme leur sauvegarde. Leurs yeux ont été ouverts pour voir que la nudité était le fruit de la transgression... Tous ceux qui aujourd'hui se laissent utiliser comme des instruments de Satan pour amener les autres à ignorer les commandements de Dieu sont sous la malédiction de Dieu. Notre sécurité réside dans une croyance sans réserve en un "Ainsi parle le Seigneur". C'est la déclaration de vérité. Ceux qui sont détournés de la vérité pour quelque motif que ce soit, aussi grande que soit leur sagesse et leur exaltation supposées, et qui s'aventurent dans une voie de leur propre choix, suivent un faux chef et seront conduits par lui dans de faux chemins" . Ellen G. White, Le Christ triomphant, p. 26.

De plus, Allah n'a pas prévu ou voulu que nous soyons séparés de Lui.

"Ce n'était pas la volonté de Dieu que le couple sans péché connaisse quoi que ce soit de mal. Il leur avait donné librement le bien, et avait retenu le mal. Mais, contrairement à Son ordre, ils avaient mangé de l'arbre interdit, et maintenant ils continueraient à en manger - ils auraient la connaissance du mal - tous les jours de leur vie. A partir de ce moment, la race serait affligée par les tentations de Satan. Au lieu de l'heureux travail qui les attendait jusqu'alors, l'anxiété et le labeur devaient être leur lot. Ils seraient soumis à la déception, au chagrin et à la douleur, et finalement à la mort". Patriarches et Prophètes, 58-59.

Il est important de comprendre ce que signifie la "mort" appelée la conséquence de notre péché. Le péché n'entraîne pas nécessairement une mort physique immédiate. Il s'agit plutôt d'une mort spirituelle, comme celle qu'Adam et Eve ont connue après leur désobéissance à Allah. Lorsque nous sommes sauvés par Isa Al Masih, nous sommes délivrés de la mort spirituelle ultime et amenés à la vie spirituelle.

Même avec cette connaissance, nos péchés entraîneront toujours une sorte de "mort" spirituelle. Même si notre rançon a été payée par Isa Al Masih, et que nous sommes épargnés de la séparation spirituelle éternelle d'Allah à cause du péché, nous ne sommes pas exempts des conséquences naturelles d'une relation brisée avec Allah. Lorsque nous péchons, nous éprouvons les symptômes de la mort spirituelle. Nous pouvons nous sentir coupables, vides, confus ou déconnectés de Dieu. Bien que notre péché ne rompe pas notre relation avec Allah, notre péché met une barrière entre nous. Par exemple, chose d'une relation entre un mari et sa femme. Si un conjoint est infidèle, ou délibérément désobéissant, la relation des couples est tendue. Ils s'aiment toujours et ne veulent pas ressentir de douleur ou de séparation de leur conjoint, mais leur relation doit maintenant faire face aux conséquences : méfiance, souffrance, sentiment de culpabilité, etc. La relation peut finalement être rétablie, mais la douleur vient en premier.

Il en est ainsi pour nous et pour Allah.

Qu'est-ce que le péché ?
Lorsque nous pensons à l'origine du péché, beaucoup d'entre nous pensent qu'il trouve son origine en Eden, avec Adam et Eve qui mangent l'arbre dont Allah leur interdit l'accès. Mais le problème du péché existait bien avant Adam et Ève. Le péché est apparu au Paradis et il est né du désir d'un chérubin (Lucifer ; Satan) d'être comme notre plus haut, Allah. 

Selon Dictionary.com, le péché est : la transgression de la loi divine. La loi de l'amour est le fondement du gouvernement d'Allah. Allah désire que toutes ses créatures lui rendent service par amour, et cet amour provient de notre compréhension de son caractère. Allah ne force personne à croire en Lui, Il ne prend aucun plaisir à nous forcer à Lui obéir, mais plutôt, Il nous respecte tellement qu'il nous donne la liberté de volonté pour servir notre Créateur. C'est ainsi qu'il en était au début... jusqu'à ce que Lucifer exploite cette liberté qu'Allah nous a donnée.

Tout ce que nous savons et pouvons comprendre a été créé par Allah. Il a créé les planètes, les cieux, la terre, tout ce qui est sur la terre, les anges, les humains, les animaux... TOUT ! Seul Allah détient ce pouvoir, et par cette simple connaissance de base, il suffit de dire que nous ne pouvons JAMAIS être comme Allah.

Comment Isa Al-Masih a-t-il vaincu le Diable?
Lorsque les soixante-douze disciples revinrent, ils lui dirent avec joie : "Seigneur, même les démons nous obéissent quand nous utilisons ton nom !"Oui", leur dit-il, "j'ai vu Satan tomber du ciel comme un éclair !"” (" (Luc 10:17-18)

Puis j'ai entendu une voix forte crier à travers les cieux : "Le salut et la puissance sont enfin venus, ainsi que le Royaume de notre Dieu et l'autorité de son Christ. Car celui qui accuse nos frères et sœurs a été jeté sur la terre, celui qui les accuse devant notre Dieu jour et nuit. Et ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau et par leur témoignage" . (Apocalypse 12:10-11).

Ces versets, parmi d'autres, nous donnent l'assurance que le diable, Satan, Shaytan, a été vaincu. La question est de savoir comment il a été vaincu, et la réponse est complexe et sera discutée dans d'autres articles. En bref, Satan a fait tout ce qui était en son pouvoir pour empêcher Jésus de mourir sur la croix, et il a échoué. S'il avait réussi, alors aucun d'entre nous n'aurait la moindre chance d'atteindre le ciel ou la présence d'Allah. Nous aurions tous été la propriété de Satan jusqu'à la fin du monde, et nous aurions alors péri avec lui également.

Afin de comprendre ce concept dès le début, nous allons examiner ce qu'est le péché, ce qu'est la Grande Tragédie et comment le Diable a été vaincu, dans les prochains postes.

Le Diable est vaincu
"Mais en vérité, je vous le dis, c'est pour votre bien que je m'en vais. Si je ne m'en vais pas, l'Avocat ne viendra pas vers vous ; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai. Quand il viendra, il prouvera que le monde est dans l'erreur au sujet du péché, de la justice et du jugement : au sujet du péché, parce que les gens ne croient pas en moi ; au sujet de la justice, parce que je vais vers le Père, où vous ne pouvez plus me voir ; et au sujet du jugement, parce que le prince de ce monde est maintenant condamné.”". Jean 16:7-11 NLT. 

Ses Miracles

Isa Guérit la Lèpre
La lèpre était l'une des pires maladies à l'époque d'Isa Al Masih, il y a environ 2000 ans. C'est une maladie qui ne cesse de s'aggraver, affectant la peau extérieure, les nerfs, les sens et les capacités. Les personnes atteintes de la lèpre étaient autrefois exclues à cause de leur maladie. Ils devaient quitter leur famille et ne devaient s'associer à personne. Les gens ne voulaient pas s'approcher des lépreux parce que leur vue et leur odeur étaient insupportables.
Mais il y avait aussi un homme qui les voyait aussi précieux que l'or, qui voyait au-delà de leur apparence et de leur odeur, et qui voyait un frère qu'il voulait aider. Jésus a tendu la main et a touché le lépreux.

Ce n'était pas la seule histoire miraculeuse de lépreux. Il fut un temps où Jésus guérissait dix lépreux en même temps. Il suffisait d'avoir une once de foi pour les guérir :

En route vers Jérusalem, Jésus a longé la frontière entre la Samarie et la Galilée. Alors qu'il entrait dans un village, dix hommes qui avaient la lèpre[a] le rencontrèrent. Ils se tenaient à distance et criaient d'une voix forte : "Jésus, Maître, aie pitié de nous !"

Quand il les a vus, il a dit : "Allez vous montrer aux prêtres." Et comme ils partaient, ils étaient purifiés.

L'un d'eux, voyant qu'il était guéri, est revenu, louant Dieu à haute voix. Il s'est jeté aux pieds de Jésus et l'a remercié - et c'était un Samaritain.

Jésus a demandé : "Les dix n'ont-ils pas tous été purifiés ? Où sont les neuf autres ? Personne n'est-il revenu pour rendre grâce à Dieu, sauf cet étranger ?" Alors il lui dit : "Lève-toi et va-t'en ; ta foi t'a guéri." Luc 17:11-19

Isa ramène un homme d'entre les morts
Jésus, une fois de plus profondément ému, se rendit au tombeau. Il s'agissait d'une grotte dont l'entrée était surmontée d'une pierre. "Mais, Seigneur, dit Marthe, la soeur du mort, il y a déjà une mauvaise odeur, car il est là depuis quatre jours.

Alors Jésus a dit : "Ne vous ai-je pas dit que si vous croyez, vous verrez la gloire de Dieu ?"

Ils ont donc emporté la pierre. Alors Jésus leva les yeux et dit : "Père, je te remercie de m'avoir écouté. Je savais que tu m'entends toujours, mais j'ai dit cela pour le bien des gens qui se trouvent ici, afin qu'ils croient que tu m'as envoyé.

Après avoir dit cela, Jésus a appelé d'une voix forte : "Lazare, sors !" Le mort sortit, les mains et les pieds enveloppés de bandes de lin, et un linge autour du visage.

Jésus leur dit : "Enlevez les vêtements de la tombe et laissez-le partir." Jean 11:34-44

Les miracles de la fête du mariage
Il y a eu de nombreux miracles que Jésus a accomplis pendant son séjour sur terre. Nous sommes bénis d'en avoir quelques-uns dans les Saintes Écritures. Le miracle de la fête des noces a été raconté par Jean au chapitre 2 :

Le troisième jour, il y a eu des noces à Cana en Galilée, et la mère de Jésus était là. Jésus a également été invité aux noces avec ses disciples. Quand le vin s'est fini, la mère de Jésus lui a dit : "Ils n'ont pas de vin." Et Jésus lui dit : "Femme, qu'est-ce que cela a à voir avec moi ? Mon heure n'est pas encore venue". Sa mère dit aux serviteurs : "Faites tout ce qu'il vous dira." Il y avait là six jarres de pierre pour les rites de purification juifs, chacune contenant vingt ou trente gallons. Jésus dit aux serviteurs : "Remplissez les jarres d'eau." Et ils les remplirent jusqu'au bord. Et il leur dit : "Maintenant, tirez-en un peu et apportez-le au maître de la fête." Et ils la prirent. Lorsque le maître de la fête goûta l'eau devenue vin, et qu'il ne savait pas d'où elle venait (bien que les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient), le maître de la fête appela l'époux et lui dit : "Tout le monde sert d'abord le bon vin, et quand les gens ont bu librement, ensuite le mauvais vin. Mais vous avez gardé le bon vin jusqu'à présent". C'est le premier de ses signes que Jésus a fait à Cana en Galilée, et il a manifesté sa gloire. Et ses disciples ont cru en lui. (Jean 2:1-11)

Jésus guérit les aveugles et les malades

En passant, Jésus vit un homme qui était aveugle de naissance. Ses disciples l'interrogèrent en disant : "Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle ?" Jésus répondit : "Ni cet homme ni ses parents n'ont péché, mais c'est pour que les œuvres de Dieu soient révélées en lui. Je dois faire les œuvres de Celui qui m'a envoyé pendant qu'il fait jour ; la nuit vient où personne ne peut travailler. Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde". Après avoir dit ces choses, il cracha à terre et fit de l'argile avec la salive ; et il oignit les yeux de l'aveugle avec l'argile. Et il lui dit : "Va te laver dans la piscine de Siloé" (ce qui est traduit par "Envoyé"). Il alla donc se laver et revint en voyant ; c'est pourquoi les voisins et ceux qui avaient vu auparavant qu'il était aveugle [b] dirent : "N'est-ce pas là celui qui s'est assis et qui a supplié ? Certains dirent : "C'est lui." D'autres ont dit : "Il lui ressemble." Il a dit : "C'est moi." Ils lui ont donc dit : "Comment tes yeux ont-ils été ouverts ?" Il a répondu : "Un homme appelé Jésus a fait de l'argile, il a oint mes yeux et m'a dit : "Va à la piscine de Siloé et lave-toi. J'y suis allé, je me suis lavé et j'ai recouvré la vue." Jean 9:1-11

Jésus quitta la synagogue et se rendit chez Simon. La belle-mère de Simon souffrait d'une forte fièvre, et ils demandèrent à Jésus de l'aider. Alors il se pencha sur elle et réprimanda la fièvre, qui la quitta. Elle se leva aussitôt et commença à les attendre. Luc 4:38-39

Alors que Jésus se trouvait dans une des villes, un homme couvert de lèpre est arrivé. En voyant Jésus, il tomba le visage contre terre et le supplia : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur.

Jésus a tendu la main et a touché l'homme. "Je suis prêt", dit-il. "Sois pur !" Et aussitôt, la lèpre l'a quitté.

Alors Jésus lui ordonna : "Ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre et offre les sacrifices que Moïse a commandés pour ta purification, en témoignage.".”

Mais la nouvelle se répand de plus en plus, si bien que des foules de gens viennent l'entendre et se faire guérir de leurs maladies. Luc 5:12-15

Des hommes sont venus porter un homme paralysé sur une natte et ont essayé de l'emmener dans la maison pour le déposer devant Jésus. Comme ils ne trouvaient pas le moyen de le faire à cause de la foule, ils sont montés sur le toit et l'ont fait descendre sur sa natte à travers les tuiles au milieu de la foule, juste devant Jésus. Quand Jésus a vu leur foi, il a dit : "Ami, tes péchés sont pardonnés". Les Pharisiens et les maîtres de la loi se sont mis à penser : "Qui est cet homme qui blasphème ? Qui peut pardonner les péchés si ce n'est Dieu seul ?" Jésus savait ce qu'ils pensaient et demanda : "Pourquoi pensez-vous à ces choses dans vos cœurs ? Qu'est-ce qui est le plus facile : dire : "Vos péchés sont pardonnés" ou dire : "Levez-vous et marchez" ? Mais je veux que vous sachiez que le Fils de l'homme a autorité sur la terre pour pardonner les péchés". Alors il dit à l'homme paralysé : "Je te dis de te lever, de prendre ton tapis et de rentrer chez toi." Aussitôt, il se leva devant eux, prit ce sur quoi il était couché et rentra chez lui en louant Dieu. Tout le monde était stupéfait et louait Dieu. Ils étaient remplis de crainte et ont dit : "Nous avons vu des choses remarquables aujourd'hui." (Luc 5:18-26)

Voici ce que tous ces versets ont en commun : Jésus a le pouvoir de guérir et de pardonner les péchés. Qui, en dehors d'Allah, a ce pouvoir ? Il n'y en a qu'un, Isa Al Masih. De la conception miraculeuse, à la vie sans péché jusqu'à Son dernier souffle, Isa Al Masih possédait évidemment un pouvoir qui dépassait celui de tout humain.

Il est écrit dans le Coran :
Alors Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie ! Rends-moi service à toi et à ta mère. Voici ! Je t'ai fortifié par l'esprit saint, afin que tu parles aux gens dans ton enfance et dans ta maturité. Voici ! Je t'ai enseigné le Livre et la Sagesse, la Loi et l'Evangile et voici ! tu as fait de l'argile, pour ainsi dire, la figure d'un oiseau, par Ma permission, et tu y as soufflé et elle est devenue un oiseau par Ma permission, et tu guéris les aveugles nés et les lépreux, par Ma permission. Et voici que tu fais sortir les morts, par Ma permission. Et voici ! Je t'ai empêché de faire violence aux Enfants d'Israël quand tu leur as montré les signes évidents et que les mécréants parmi eux ont dit : ?Ce n'est que de la magie évidente ? Al-Maida 5:110.

Que signifie le fait qu'Isa Al Masih ait pu créer la vie, sauver des vies et pardonner les péchés ?

Jésus guérit le peuple
Isa Al Masih était connu, que ce soit dans le Coran ou dans la Bible, pour guérir les malades et les aveugles. Il a même ramené les morts à la vie. Dans un exemple de guérison d'un lépreux par Jésus, la clé de la guérison du lépreux était qu'il croyait qu'il serait guéri par Jésus. Tout ce qu'il a fait, c'est toucher le lépreux et demander qu'il soit purifié, et le lépreux a été purifié . Matthieu 8:1-3.

Un autre exemple de la guérison de Jésus est celui de la belle-mère de Simon Pierre qui souffrait d'une forte fièvre et qui serait très probablement décédée. Jésus s'est simplement tenu au-dessus d'elle et a réprimandé la fièvre. Elle a été guérie juste après. Luc 4:38-39.

Il en a guéri beaucoup d'autres après le coucher du soleil du sabbat, des gens qui étaient atteints de différentes maladies. Il imposa les mains à chacun d'eux, et pour certains d'entre eux, des démons furent réprimandés et sortirent d'eux, et même les démons qui sortirent proclamèrent "Tu es le Christ, le Fils de Dieu ! Luc 4 : 40-41 NKJV

Catégories : Following

2 commentaires

hgf · décembre 26, 2019 à 6:12

Quality articles is the key to attract the people to
pay a quick visit the web site, that’s what this site is providing.

    Abed Al-Salam · mars 25, 2020 à 6:24

    Thank you, please keep visiting the website for more.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Français
English العربية Español Português do Brasil فارسی Français