"L'un d'eux (les Pharisiens), expert dans la loi, l'a mis à l'épreuve avec cette question : "Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ?" Jésus répondit : "'Aime le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit.' C'est le premier et le plus grand commandement. Et le second : "Aime ton prochain comme toi-même. Toute la Loi et les Prophètes s'accrochent à ces deux commandements." (Matthieu 22 : 36-40)

Combien de fois sommes-nous supposés nous pardonner les uns les autres ?
(Jésus) L'enseignement d'Isa Al Masih concernant le pardon est primordial pour Son Message. Souvent, lorsque nous avons été lésés, nous ne sommes pas enclins à pardonner la personne qui nous a fait du tort parce que la société a établi cette norme. Cependant, lorsque nous demandons à Dieu de nous pardonner nos fautes et nos péchés, nous devons aussi nous demander si nous sommes prêts à offrir le même pardon à nos frères et sœurs. Quand on a demandé à Jésus combien de fois nous devrions nous pardonner les uns les autres, il a dit : "Je ne vous dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix fois sept fois."

Jesus gave the following example regarding forgiveness to help us understand what He has meant by forgiving “seventy times seven.”

"C'est pourquoi le royaume des cieux peut être comparé à un roi qui voulait régler ses comptes avec ses serviteurs. Quand il commença à régler, on lui en amena un qui lui devait dix mille talents. Et comme il ne pouvait pas payer, son maître ordonna de le vendre, avec sa femme et ses enfants et tout ce qu'il avait, et de le payer. Alors le serviteur se mit à genoux et le supplia : "Aie patience envers moi, et je te paierai tout". Et par pitié pour lui, le maître de ce serviteur le libéra et lui remit la dette. Mais ce même serviteur, en sortant, trouva un de ses compagnons de service qui lui devait cent deniers, et, s'emparant de lui, il se mit à l'étouffer en disant : " Payez ce que vous devez ". Son compagnon de service se prosterna donc et le supplia : " Ayez patience envers moi, et je vous paierai ". Il a refusé et est allé le mettre en prison jusqu'à ce qu'il ait payé sa dette. Lorsque ses compagnons de service virent ce qui s'était passé, ils furent très affligés et allèrent rapporter à leur maître tout ce qui s'était passé. Alors son maître l'appela et lui dit : " Méchant serviteur ! Je t'ai pardonné toute cette dette parce que tu m'as supplié. Et n'aurais-tu pas dû avoir pitié de ton compagnon de service, comme j'ai eu pitié de toi ? Et, dans sa colère, son maître le livra aux geôliers, jusqu'à ce qu'il ait remboursé toute sa dette ; c'est ainsi que mon Père céleste agira envers chacun de vous, si vous ne pardonnez pas votre frère de tout votre coeur.  (Matthieu 18:23-35 ESV)

Qu'est-ce qu'Isa et l'Injil ont enseigné sur quand et comment régler des différends avec un ami ou un voisin
"Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel et va, réconcilies-toi d'abord avec ton frère, puis viens offrir ton don ".……Matthieu 5:23-24.

Parfois, nous pouvons dire que nous servons Dieu (Allah) mais que nous avons maltraité un des enfants de Dieu. Jésus a enseigné que lorsque nous venons adorer Dieu, nous devrions venir avec une conscience propre que nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour réparer les choses lorsque nous avons blessé quelqu'un. Cela ne signifie pas que les gens seront toujours prêts à nous accepter. Ils nous détestent peut-être encore, mais au moins nous avons essayé de faire ce qui était juste.

Le peuple de Dieu devrait refléter l'amour de Dieu et c'est pourquoi nous devrions essayer de vivre en paix avec tous les peuples. Si quelqu'un dit : " J'aime Dieu " et déteste son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il a vu ne peut pas aimer Dieu qu'il n'a pas vu. 1 Jean 4:20.

C'est une chose sérieuse de haïr quelqu'un. On peut haïr les méchancetés des gens sans les haïr. Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu'aucun meurtrier n'a la vie éternelle en lui. 1 Jean 3:15.

L'enseignement clair de Jésus et de l'Injil est que nous ne devons nourrir la colère ou la haine envers personne. Nous devrions avoir le vrai sens de l'amour de Dieu et le refléter aux autres.

Pour une étude plus approfondie :
1. La volonté de rester seul même si les autres nous détestent : Luc 14.26
2. L'amour de Dieu : 1 Jean 4.8
3. Quand les gens nous maltraitent et nous détestent parce que nous suivons Dieu : Matthieu 5.10

Catégories : Teachings

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Français
English العربية Español Português do Brasil فارسی Français