Le prophète Daniel et le deuxième rêve de Nabuchodonosor

Le prophète Daniel est l'un des prophètes d'Allah. Il n'est pas mentionné dans le Coran, mais nous pouvons le lire dans le Hadith et la tradition islamique. Nous pouvons trouver toute son histoire dans la Tawrat.

Nabuchodonosor a eu un rêve de plus, que Daniel a aussi interprété. De nombreuses années s'étaient écoulées depuis le premier rêve, alors qu'il s'affirmait encore comme roi. Ce deuxième rêve s'est produit alors que ses grands projets étaient déjà réalisés et que sa puissance était à son apogée. Babylone était l'empire le plus puissant sur Terre, mais aucun pouvoir ne peut être comparé au pouvoir et à l'autorité d'Allah.

Ainsi, c'était le rêve du roi : « Voici ce que je vis, dans les visions de mon esprit, pendant que j'étais sur mon lit : Au milieu de la terre, un arbre très haut. Cet arbre était grand et fort, sa cime atteignait le ciel, et on le voyait de toutes les extrémités de la terre. Son feuillage était beau et ses fruits abondants ; il portait de la nourriture pour tous ; sous lui, les bêtes sauvages trouvaient de l'ombre ; dans ses branches habitaient les oiseaux du ciel, et tout être vivant tirait de lui sa nourriture. – Daniel 4:7-9 NBS. Ce grand et bel arbre du rêve serait abattu sur l'ordre d'un être céleste et ses fruits seraient dispersés, les oiseaux et les animaux qui s'y abritaient seraient chassés et son tronc et ses racines laissés dans la terre liés avec du fer et chaînes de bronze : «Voici ce que je vis, dans les visions de mon esprit, pendant que j'étais sur mon lit : un veilleur, un saint, descendit du ciel. Il cria avec force : Abattez l'arbre, et coupez ses branches ; arrachez son feuillage, et dispersez ses fruits ; que les bêtes fuient son abri, et les oiseaux ses branches ! Mais laissez en terre la souche avec ses racines, dans des chaînes de fer et de bronze, au milieu de l'herbe des champs. Qu'il soit trempé de la rosée du ciel, et qu'il ait, comme les bêtes, l'herbe de la terre pour partage ! – Daniel 4:10-12 NBS.

Le roi, reconnaissant que la bénédiction d'Allah était sur Daniel, lui demanda à nouveau d'interpréter le rêve. Et le prophète, maintenant plus expérimenté, reçut la révélation du rêve, ce qui le choqua, mais il dit tout au roi : « L'arbre que tu as vu, […] c'est toi, ô roi, qui es devenu grand et puissant, dont la grandeur s'est accrue au point d'atteindre le ciel, et dont le pouvoir s'étend jusqu'aux extrémités de la terre. Le roi a vu un veilleur, un saint, descendre du ciel et dire : « Abattez l'arbre, et détruisez-le ; mais laissez en terre la souche avec ses racines, dans des chaînes de fer et de bronze, au milieu de l'herbe des champs ; qu'il soit trempé de la rosée du ciel, et qu'il ait avec les bêtes sauvages l'herbe pour partage, jusqu'à ce que sept temps aient passé sur lui. » Voici l'interprétation, ô roi ; voici le décret du Très-Haut qui t'atteindra, ô roi : On te chassera d'entre les humains, tu auras ta demeure avec les bêtes sauvages, et on te donnera, comme aux bœufs, de l'herbe à manger ; tu seras trempé de la rosée du ciel, et sept temps passeront sur toi, jusqu'à ce que tu saches que le Très-Haut est maître de la royauté des hommes, et qu'il la donne à qui il veut. L'ordre de laisser la souche de l'arbre avec ses racines signifie que ta royauté subsistera pour toi quand tu sauras que c'est le ciel qui est le maître. Aussi, ô roi, puisse mon conseil te plaire ! Mets un terme à tes péchés par la justice et à tes fautes par la compassion envers les pauvres, et ta tranquillité se prolongera. – Daniel 4:17-24 NBS.

À cause de son arrogance, Nabuchodonosor serait chassé du milieu des hommes et ferait sa maison avec les bêtes des champs, il mangerait avec les bœufs de l'herbe de la terre, jusqu'à ce que sept temps (sept ans) se soient écoulés, et il a reconnu qu'Allah domine sur le royaume des hommes et qu'il le donne à qui Il veut. Pendant cette période, le royaume serait préservé et le roi pourrait le reprendre s'il changeait d'avis. Le prophète Daniel lui a conseillé de se repentir humblement de ses péchés afin qu'Allah lui fasse miséricorde et prolonge sa tranquilité (verset 24).

Douze mois plus tard, cependant, alors qu'il se promenait dans le palais en se vantant de la grande Babylone qu'il avait construite, Allah exécuta la sentence qu'il avait annoncée dans le rêve, et Nabuchodonosor commença à se comporter comme un animal sauvage. Après sept ans, il est revenu à sa compréhension et a été rétabli dans le royaume de Babylone, comme Daniel l'avait dit, et il a reconnu la puissance et l'autorité d'Allah en tant que souverain de l'univers (versets 33-34 NBS).

  1. L'importance d'adorer Allah, et pas les idoles.
  2. Allah est au contrôle et l'importance de la soumission à Sa volonté.
  3. Allah nous parle à travers les rêves.
Plus d'articles
Les dix commandements dans la Torah, dans l'Injil et dans le Coran
Français